L’abnégation de ma Cambodgienne

16,00

Adaptation en bande dessinée de l’autobiographie de Christian Mey.

Né le 13 octobre 1979 à Battambang (Cambodge), Sochoeunn Mey Long, à l’époque du génocide perpétré par les Khmers rouges, est placé dans un camp de transit pour réfugiés et arrive en France en 1983 avec sa famille « réfugiée politique ». Le Cambodge, ce pays si magnifique, est détruit par les guerres. Les Khmers rouges – sous le commandement de Pol Pot, partisan d’un communiste radical de 1975 à 1979 – sont les responsables du génocide cambodgien.<
Le programme d’étude sur ce génocide de l’université de Yale évalue le nombre de victimes à environ 1,7 million de morts, soit plus de 20 % de la population de l’époque.
Sochoeunn Mey Long et sa famille ne savent pas qu’ils vont connaître une autre guerre ; celle de l’intolérance, de la différence sociale, raciale, et surtout la solitude devant les tempêtes de l’indifférence.
Sa vie n’est que violence, incompréhension et injustice, mais dans son adolescence, il va finir par réussir à trouver un équilibre, une paix intérieure, grâce au rugby. Ce sport lui amène une nouvelle famille qui le stabilise et le sort de la violence et de la haine.

Catégorie :

Description

16.00

de Christian MEY et Clément GROUSSAUD

Informations complémentaires

Poids 0.5 kg
Auteurs

Christian Mey et Clément Groussaud

ISBN

978-2-37416-465-6

Format

21.5 x29 cm couverture cartonnée

Pages

52 pages

Vous aimerez peut-être aussi…